Concrètement, cela signifie que la norme actuelle de 0,5 kWh par tranche de 100 kilos est abaissée à 0,45 kWh par tranche de 100 kg. D’un autre côté, il faut désormais tenir compte de la norme EU pour la détermination du poids du véhicule ce qui signifie qu’il faut tenir compte des pleins de liquide faits à 90% et un conducteur pesant 75 kg. Il y a donc une différence claire entre le poids à vide du véhicule et son poids ‘prêt à rouler’. Ces clarifications signifient de bonnes nouvelles pour plusieurs modèles dont la Volvo XC60 T8 Twin Engine (diesel, 408ch, 49 g CO2) qui se situe désormais sous la barre fatidique des 0,5 kWh.

Voici les clarifications qui ont été apportées à la formule pour les plug-in hybrides sur base de cette 2ème mise à jour :

  1. En ce qui concerne le poids de l’auto on entend désormais le poids ‘en ordre de marche’ (càd 90% des pleins effectués et un conducteur de 75 kg). On ne fait donc plus référence au poids à vide. A présent, il existe deux catégories pour déterminer le poids d’une automobile :
    • la norme DIN (le véhicule incluant tous les lubrifiants, les liquides et les accessoires comme le cric).
    • la norme EU, la plus utilisée, où il faut tenir calculer le poids en  fonction d’un conducteur de 68 kg + 7 kg de bagages + les réservoirs de liquide remplis à 90%.

C’est précisément cette norme EU qui est prise en compte pour le calcul de la formule des plug-in hybrides.

  1. Des règles d’arrondissement à l’unité viennent aussi s’ajouter au ratio 0,5 kWh/100 kg.

En résumé :

  • Si le ratio se situe entre 0,401 et 0,449, le résultat est arrondi vers le bas à 0,4.
  • Si le ratio se situe entre 0,450 et 0,499, le résultat est arrondi vers le haut à 0,5.

Concrètement cela signifie que la norme minimale de 0,5 kWh par tranche de 100 kg du poids de la voiture se voit en réalité réduite à 0,45 kWh par tranche de 100 kg.

(Source : cabinet du ministère des finances) Michel Willems, MOBILITAS