Actuellement, les vélos électriques de Billy Bike se trouvent dans les communes de Bruxelles, Ixelles, Etterbeek et Saint-Gilles. Billy Bike va maintenant étendre cette zone avec dix nouvelles communes bruxelloises. Il s’agit de Koekelberg, Auderghem, Schaerbeek, Molenbeek-Saint-Jean, Saint-Josse-ten-Noode, Woluwe-Saint-Pierre, Woluwe-Saint-Lambert, Uccle, Forest et Watermael-Boitsfort. A partir de vendredi, certaines parties de ces communes seront ajoutées à la zone active de Billy Bike. Les vélos disponibles en free-floating se trouveront donc dans ces nouvelles zones et pourront y être laissés après utilisation.

Billy Bike élargit d’un seul coup son rayon d’action avec ces nouvelles communes, touchant au total 14 des 19 communes bruxelloises. La plateforme a consulté ses utilisateurs sur les communes et les quartiers où le besoin de vélos – électriques – partagés était le plus grand à Bruxelles. Cela a montré que les habitants de communes telles que Schaerbeek et Forest étaient les plus nombreux à demander l’arriver de Billy dans leur commune.

« Ces derniers mois, de nombreux Bruxellois nous ont demandé quand Billy Bike viendrait à eux », explique Pierre de Schaetzen, co-fondateur de Billy Bike. « Nous sommes donc ravis de pouvoir annoncer la plus grande expansion de notre histoire. Grâce à nos utilisateurs, nous savons que les vélos trouveront leur chemin vers les zones où le besoin de vélos supplémentaires est le plus grand. Tout ce qui concerne le Billy Bike – de sa conception à l’endroit où il roule – nous l’avons élaboré avec les Bruxellois. »

Début juillet, Billy Bike a annoncé qu’il élargissait son offre à Bruxelles de 150 à 300 vélos partagés. Il est en effet essentiel d’avoir plus de vélos pour desservir une plus grande zone. Pour cette raison, la plateforme continuera à lancer des vélos supplémentaires dans les semaines à venir, afin de s’assurer qu’il y ait toujours un Billy Bike à distance de marche dans toute la zone.

Par ailleurs, la plateforme a récemment annoncé qu’elle offrira gratuitement ses vélos partagés aux utilisateurs le dimanche de chaque semaine, jusqu’à la fin de l’été. Tout trajet de moins de 20 minutes sera automatiquement remboursé.

« Tout est une question d’accessibilité si on veut faire monter plus de gens à vélo », explique Pierre de Schaetzen. « Cela signifie : un Billy Bike à chaque coin de rue et une mobilité partagée à un prix démocratique. Nous remarquons que le Bruxellois est pleinement impliqué dans ce sujet. C’est pourquoi nous avons l’intention de lancer nos vélos à travers tout Bruxelles, au fur et à mesure. Où que tu vives, Billy Bike est là pour toi. »