Ford est le premier constructeur à offrir la technologie hybride rechargeable sur le segment des fourgons « 1 tonne ». Le Transit Custom Plug-in Hybrid, visible à Bruxelles en janvier dernier, sera commercialisé fin 2019. À l’heure actuelle et depuis plusieurs mois déjà, 20 prototypes circulent au quotidien à Londres, testés par des clients. D’autres essais suivront bientôt à Valence et à Cologne afin d’optimiser les derniers réglages.

La technologie hybride rechargeable

Les roues avant du Transit Custom Plug-In Hybrid sont exclusivement entraînées par un moteur électrique (50 kW, soit 68ch) alimenté par une batterie lithium-ion de 13,6 kWh, le moteur essence 1.0 litre EcoBoost faisant office de prolongateur d’autonomie. Le système hybride offre une autonomie maximale de 50 km en mode 100% électrique et de 500 km avec le prolongateur d’autonomie. Ford estime une consommation WLTP de 3,3l/100 km (CO2 75g/km). Cette solution, qui est selon nous optimale pour contrer certains obstacles liés au Last Mile Delivery tout en gardant une autonomie raisonnable, sera également mise à contribution sur la version transport de personnes dévoilée à Amsterdam. Le Tourneo Custom Plug-in Hybrid pourra transporter 8 occupants dès fin 2019.

Du diesel à hybridation légère

Inédites sur le segment du LCV, les motorisations EcoBlue (diesel) Hybrid avec système électrique plus imposant de 48V, seront également disponibles sur les modèles Transit, Transit Custom et Tourneo Custom à partir de la mi-2019. La technologie EcoBlue Hybrid permet d’améliorer l’efficacité énergétique d’environ 3 % par rapport au modèle 2.0 litres EcoBlue diesel équivalent, selon le test WLTP. « La stratégie de motorisation nuancée de Ford vise à aider les utilisateurs de véhicules utilitaires à trouver la solution électrique répondant parfaitement à leurs besoins » a déclaré Helmut Reder, Directeur de la gamme Utilitaires chez Ford of Europe.  

« Zéro émission » en 2021

En 2021, avec le Transit tout électrique, Ford viendra concurrencer – encore un peu plus si on pense au Transit 100% électrique développé avec StreetScooter, déjà en service auprès de la Deutsche Post DHL – Volkswagen, Mercedes et Iveco sur le segment du fourgon « zéro émission ». Il sera disponible en plusieurs châssis avec, selon Ford, « une charge utile compétitive et une connectivité intégrée, offrant les capacités et la durabilité typiques du Transit. » Le groupe motopropulseur électrique sera conçu pour offrir « une autonomie confortable au quotidien, maintenue quelles que soient les conditions météorologiques et pendant toute la durée de vie du véhicule. »

Convertir son utilitaire deviendra plus facile

Enfin, lors de cette présentation très électrifiée, nous avons également retenu que Ford allait étendre son réseau européen d’entreprises de conversion certifiées (de 100 aujourd’hui à 200 dès 2020), avec un plus grand choix de conversions directement disponibles dans les concessions « Transit Centres ».

Pas de doutes, chez Ford, dans un futur proche, on risque d’avoir encore plus l’embarras du choix !