C’est donc finalement la société américaine d’investissement internationale privée CD&R qui acquerra les 40% de parts du groupe Belron que D’Ieteren souhaite céder. Trois entreprises s’étaient montrées intéressées par le rachat. Le groupe D’Ieteren conservera donc 60% des parts du groupe.

Avec le cash obtenu par cette vente, D’Ieteren souhaite élargir encore ses activités vers de nouveaux secteurs. Rappelons que l’importateur belge a récemment racheté la société Moleskine, d’origine italienne et active dans le secteur de la fabrication de carnet de notes et d’accessoires de lecture et le groupe belge CARe Carrosserie, bien connu chez nous pour son activité de réparation automobile.