L’offre sera lancée dans un premier temps en Belgique début 2019 puis en France. Elle sera ensuite déployée dans plusieurs pays comme par exemple en Italie, aux Pays-Bas ou au Royaume-Uni.

Avec cet accord commercial, ENGIE et Arval confirment leur engagement en faveur du développement de la mobilité verte.

A l’occasion de la signature de l’accord, Shankar Krishnamoorthy, Directeur général adjoint d’ENGIE, a déclaré : « Accompagner la transition énergétique via des solutions de mobilité plus propres – notamment électriques – est au cœur de la stratégie d’ENGIE. Cette nouvelle offre intégrée, coconstruite avec Arval, permettra de démocratiser l’accès aux véhicules électriques et contribuera ainsi à l’amélioration de la qualité de l’air et à la réduction des nuisances sonores dans les villes. »

Le transport est aujourd’hui responsable de 23 % des émissions de CO2 dans le monde et repose encore à 95 % sur des carburants issus du pétrole. ENGIE, en tant que premier producteur indépendant d’électricité et pionnier de la révolution énergétique, a fait de la mobilité verte l’un des piliers de sa stratégie. Le Groupe ENGIE développe un ensemble de solutions adaptées aux besoins de ses clients, telles que des activités de conseil en planification urbaine, des solutions pour les transports en commun (électrification, installations de systèmes de signaux, optimisation des services), des solutions faisant appel à des carburants alternatifs (électricité mais aussi gaz naturel ou encore hydrogène) ou encore des plateformes digitales visant à améliorer la fluidité du trafic. Pour en savoir plus sur l’engagement d’ENGIEen faveur de la mobilité verte, rendez-vous sur : www.engie.com/breves/panorama-mobilite-verte/

Bart Beckers, Chief Commercial Officer d’Arval, a indiqué : « Nous sommes ravis de coopérer avec ENGIE à travers ce partenariat innovant et d’unir ainsi nos forces pour accompagner nos futurs clients avec des services sur-mesure de mobilité électrique qui faciliteront la mise en œuvre de leurs stratégies d’électrification. Pour Arval, ce partenariat illustre notre volonté d’être acteur dans cette transition énergétique en s’associant avec des partenaires stratégiques internationaux pour accélérer le mouvement. »

Les entreprises sont de plus en plus enclines à introduire dans leurs flottes des véhicules utilisant des énergies alternatives : 26% des entreprises ont l’intention de choisir des véhicules électriques pour une partie de leur flotte dans les trois prochaines années, ce pourcentage monte à 56% au sein des grandes entreprises. Arval est engagé auprès de ses clients pour les accompagner dans leurs stratégies de transition énergétique en leur permettant de choisir le bon véhicule en fonction de l’usage. Le véhicule électrique est de plus en plus une solution pertinente, notamment en zone urbaine, pour contribuer à réduire les niveaux de pollution et de nuisance sonore.  A travers les services développés pour simplifier et accélérer l’adoption du véhicule électrique, Arval se positionne comme un acteur majeur de son industrie dans le domaine du véhicule électrique et de son écosystème.