Nous avons eu la chance d’essayer l’Audi Q5 55 TFSI e quattro hybride rechargeable dans toutes les conditions en Belgique. De quoi vous conseiller au mieux pour optimiser vos consommations. Mais pour ce faire, il faut d’abord comprendre la technique embarquée. C’est la même que celle de l’A7 Sportback 55 TFSI e quattro : 2.0 turbo essence (252ch) associé à un moteur électrique (105 kW) dont la capacité des batteries est de 14,1 kWh. Ainsi, Audi annonce 2,1 l/100 km et 46 g/km de CO2 (selon la dimension des jantes, on y reviendra, là est tout le problème !) en plus d’une autonomie 100 % électrique supérieure à 40 km. Qu’en est-il dans la pratique ?

Audi dit vrai

Sur des routes mixtes, en utilisant l’autonomie électrique hors autoroute, notre parcours réel en mode EV (Electric vehicle) « zéro émission » s’est toujours situé entre 39 et 46 km, soit pile ce qui est annoncé par le constructeur. Par conséquent, sur des trajets de 70 km en moyenne, la consommation du Q5 (qui pèse 2.105 kg tout de même) s’est toujours établie entre 3 et 4 l/100 km, ce qui serait très compliqué à réaliser avec n’importe quelle autre motorisation essence ou diesel. Mais il faut réellement recharger la batterie à tout moment (entre 2,5 et 7h selon la prise) pour optimiser sa consommation car sur de plus longs trajets, sans l’aide du moteur électrique, la conso’ peut s’envoler entre 7 et 9 l/100 km.

Elle réfléchit pour vous!

Pour parvenir à d’excellents résultats, vous pouvez profiter du mode « Auto » ou alterner, vous-même, entre le mode hybride (car dans tous les cas, ce modèle fonctionne comme une hybride classique, même quand l’autonomie électrique est épuisée) et le mode qui maintient l’autonomie électrique pour plus tard (EV Hold). Mais quelles que soient les conditions, on vous conseille de saisir vos trajets dans la navigation. En effet, grâce à son système intelligent, elle vous permettra d’utiliser automatiquement le moteur 2.0 essence quand c’est nécessaire, tout en gardant de l’autonomie électrique pour la fin de votre parcours, quand vous arrivez par exemple en ville. Impressionnant !

On vous recommande vivement d’entrer votre destination dans la navigation à chaque trajet.

Soyez attentif aux équipements

La conduite est très facile, plaisante et silencieuse. Le moteur thermique relaie le moteur électrique, et inversement, avec une discrétion absolue. La direction est plutôt légère mais le rayon de braquage très court pour une voiture de ce gabarit. Grâce au pack de batteries qui abaisse le centre de gravité, la vitesse de passage en courbe peut être très élevée mais attention aux freinages car le poids se fait quand même sentir.

Notre modèle d’essai S Line, avec ses équipements, portait la facture à 62.033,07 € HTVA tout en manquant de quelques éléments de confort devenus quasiment essentiels (sièges chauffants ?). Mais de série à 50.826,45 €, le Q5 55 TFSI e quattro est très intéressant sur le segment premium.  

Notre modèle d’essai S Line manquait de quelques éléments de confort pourtant de plus en plus banals (sièges chauffants).

BILAN FLEET

C’est ici que les Romains s’empoignèrent : attention aux équipements que vous allez choisir si vous optez pour ce modèle et surtout, à la dimension des jantes. De base, les rejets de CO2 du Q5 plug-in hybride sont de 46 g/km. Notre modèle d’essai portait ce chiffre à… 49 g/km. Jusqu’ici, tout va bien, il est toujours en-dessous des fameux 50 g/km pour être considéré par le fisc comme « vraie hybride ». Mais si vous choisissez les jantes de 21 pouces en option, le chiffre monte à 53 g/km. À éviter, donc, si vous ne voulez pas lourdement augmenter toutes les taxes et dépenses liées au véhicule qui seront, dès lors, basées sur le moteur thermique équivalent.

Pour le modèle de série, nous avons calculé une déductibilité de 98,15 % pour 2020 (120 – (0,5 x 0,95 x 46)), voire de 96,725 % dans le cas de notre modèle d’essai à 49 g/km. En 2019, la déductibilité reste de 100 %. Pour le reste, on vous laisse juger en jetant un œil à la fiche technique.

Dernière remarque : si la consommation moyenne de notre essai vous semble élevée (7,1 l/100 km) c’est parce que nous n’avons pas eu l’occasion de l’essayer tout le temps dans des conditions de recharge optimales. Rappelons-le, ce type de véhicule est idéal pour des trajets de moins de 140 km/jour maximum, entrecoupés d’une recharge au bureau par exemple. L’autonomie du moteur thermique ne doit être utilisée que pour partir en week-end, en vacances ou en cas d’imprévu…  

Fiche technique

Audi Q5 55 TFSI e quattro (367ch)

INFORMATIONS TECHNIQUES  
Carburant Essence + électricité
Puissance 367 ch (puissance totale du système hybride)
Couple maximum 500 Nm @ 1.250 tr/min
Poids à vide 2.105 kg
Volume du coffre 465 l
Volume du réservoir 54 l
Consommation moyenne 2,1 l/100 km
Emission CO2 46 g/km
Vitesse maximale 235 km/h
Cylindrée 1.984 cm3
TEST  
Kilomètres parcourus 1.036,1 km
Consommation moyenne constatée 7,1 l/100 km
Prix du modèle de test TVAC 75.060,01 €
INFORMATIONS DE GESTION
Prix de base HTVA du modèle 50.826,45 €
Prix du modèle testé HTVA 62.033,07 €
Puissance fiscale 11 CV
TMC (Bruxelles, Wallonie, Leasing) 4.957,00 €
BIV (Flandre) 0 €
Taxe de circulation (Bruxelles, Wallonie) 429,40 €
Taxe de circulation (Flandre) 0 €
Déductibilité fiscale 100 % (2019)
ATN utilisateur 2.573,49 €/an
Dépenses non-admises 437,49 €/an
Taxe CO2 317,64 €