S’agit-il d’une DS 3 haute sur patte ? Non ! S’agit-il d’une Citroën déguisée ? Non plus ! Croyez-nous, la DS 3 Crossback vous fait rentrer dans un univers auquel nous avons été assez peu habitué et surtout, elle est la première du groupe PSA Peugeot-Citroën-DS-Opel à profiter d’une toute nouvelle plateforme qui peut accueillir, entre autres, une motorisation 100% électrique (la DS 3 E-Tense 100% électrique arrivera début 2020). Car chez PSA, on a décidé d’octroyer le meilleur de la technologie à la marque DS en priorité. Et sur le marché du fleet, si vous voulez faire sensation auprès des amateurs d’automobile, il s’agit d’un point fort !

On n’est pas habitué à pareil profil: l’aileron de requin qui remonte de la porte arrière vers le montant B fait toute la différence.

Un design atypique

Autre point fort si vous voulez vous démarquer : son look, aux formes inhabituelles, autant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Quelles que soient les teintes choisies (biton ou non) ou le niveau de finition (qui définit les matériaux à bord, cuir pleine fleur, Alcantara, plastiques moussés, etc.), la DS 3 Crossback fait sensation. Le design et l’esthétique passent avant tout, à tel point que côté pratique, il faut s’habituer aux accoudoirs/poignées de porte intérieurs placés très haut ou encore à une commande d’ouverture de coffre pas idéalement positionnée.

Ouïes d’aération intégrées dans les portes, des losanges un peu partout, bref, on entre dans un autre univers!

Parti pris sur le confort et les technologies

Sur la route, la DS 3 Crossback nous a également agréablement surpris, que ce soit avec le 1.2 PureTech essence de 130ch ou la nouvelle déclinaison plus puissante de 155ch, tous deux en boîte automatique. Le confort et le silence de fonctionnement ont été cochés en priorité dans le cahier des charges et cela se sent. Malgré ça, les mouvements de caisse du petit SUV sont globalement bien maitrisés, ce qui prouve que cette nouvelle plateforme est bien née ! La technologie est aussi d’avant-garde sur le segment avec, notamment, le DS Drive Assist (conduite semi-autonome de niveau 2) ainsi que les projecteurs matriciels DS Matrix LED Vision puissants qui adaptent automatiquement les feux de route. Par rapport aux concurrentes premium, la DS 3 Crossback s’en sort moins bien au niveau du coffre (350l) et de l’espace aux jambes à l’arrière. Mais son rapport prix/équipement permettra sûrement de faire la différence, avec des packs business intéressants selon les versions.

BILAN FLEET

Les tarifs débutent à 19.338,34 € HTVA avec le moteur 1.2 PureTech de 100ch en boîte manuelle, intéressant fiscalement (107 g/km de CO2), mais que nous n’avons pas eu l’occasion d’essayer. Même si cette motorisation ne paraît pas très « premium », sa faible cylindrée donne également un avantage du côté des taxes. En diesel, la motorisation de lancement 1.5 BlueHDi développe aussi 100ch, en boîte manuelle (97 g/km de CO2). Dès cet été, une variante de 130ch arrivera au catalogue. Pour opter pour la version E-Tense 100% électrique, il faudra attendre début 2020, avec un tarif se situant aux alentours des 33.300 € HTVA (estimation).

Pour le reste, ce 2e modèle 100% DS tient les promesses du constructeur parisien : le luxe à la Française est joliment mis en avant. Cette DS 3 Crossback devrait plaire à qui veut se démarquer en toute originalité avec, en plus (sur base de notre modèle d’essai 1.2 PureTech 130ch), un ATN et des dépenses admises assez peu élevés de, respectivement, 1.476,69 € et 251,04 €.  

Fiche technique

DS 3 Crossback So Chic 1.2 PureTech (130ch)

INFORMATIONS TECHNIQUES  
Carburant Essence
Puissance 131 ch
Couple maximum 230 Nm @ 1.750 tr/min
Poids à vide 1.205 kg
Volume du coffre 350 – 1.050 l
Volume du réservoir 44 l
Consommation moyenne 4,9 l/100 km
Emission CO2 111 g/km
Vitesse maximale 196 km/h
Cylindrée 1.199 cm3
AUTRES MOTORISATIONS
Moteur Carburant Puissance  
1.2 PureTech Essence 100ch  
1.2 PureTech Essence 155ch  
1.5 BlueHDi Diesel 100ch  
1.5 BlueHDi (été 2019) Diesel 130ch  
E-Tense (2020) Electricité 100 kW (136ch)  
INFORMATIONS DE GESTION
Prix de base HTVA 24.132,23 €
Prix de base TVAC 29.200 €
Puissance fiscale 7 CV
TMC (Bruxelles, Wallonie, Leasing) 495 €
BIV (Flandre) 191,86 €
Taxe de circulation (Bruxelles, Wallonie) 193,91€
Taxe de circulation (Flandre) 158,32 €
Déductibilité fiscale 80 %
ATN utilisateur 1.476,69 €/an
Dépenses non-admises 251,04 €/an
Taxe CO2 317,64 €