C’est d’abord sur le plan visuel que l’Hyundai H-1 fait peau neuve. Et pas dans les détails. Nouvelle calandre béante entourée de feux entièrement redessinés et nouveau pare-chocs avant. À l’arrière par contre, les évolutions sont plus minimes avec principalement un nouveau dessin des feux.

À l’intérieur, les nombreux petits rangements disséminés un peu partout dans l’habitacle facilitent la vie des usagers, mais on notera toutefois que le H-1 ne dispose pas encore de toutes les commodités pratiques qu’on retrouve pourtant chez la plupart de ses concurrents. Le confort par contre est d’un très bon niveau. Même sur les longs trajets, le H-1 sait choyer ses passagers. Le siège central de la banquette avant s’abaisse pour offrir une surface plane permettant de travailler et deux logements pour des boissons.

Si de nombreuses options et aides à la conduite sont au catalogue, notamment via le pack navigation qui offre un système de navigation, des capteurs de stationnement ou encore la caméra de recul, on regrettera que notre version d’essai était si peu équipée. Nous n’avons donc malheureusement pas pu tester tous les équipements proposés en option.

 

Une seule variante

Contrairement à plusieurs de ses concurrents, le H-1 ne propose toujours pas différentes variantes de carrosseries (hauteurs et longueurs). La première est fixée à 1,935 m, tandis que la seconde atteint 5,150 mètres. Notons toutefois que dans sa version utilitaire, le H-1 est disponible soit avec une banquette 3 places, soit avec deux banquettes pour pouvoir accueillir 6 passagers. En configuration 3 places, le volume de chargement est de 4.426 litres. Il passe à 2.511 litres en version 6 places. Sur le plan pratique, le H-1 dispose de deux portes latérales coulissantes qui permettent de faciliter amplement sa charge. À l’usage, le H-1 fait montre d’une très belle capacité de chargement et d’une facilité à l’emploi.

Sans être pour autant dynamique, son moteur 2.5 CRDi doté de la boîte manuelle 6 vitesses et développant 136 ch (199 g/km de CO2 en cycle NEDC 2.0) se montre parfaitement capable d’emporter le poids du véhicule, même lorsqu’il est chargé. Et ça, c’est clairement son grand avantage vis-à-vis de ses concurrents.

En bref, le nouveau H-1 saura se faire l’allié parfait des travailleurs qui cherchent surtout un véhicule pratique à l’usage et à la charge, avec un excellent rapport moteur/poids du véhicule. Cela sans pour autant exploser leur budget. Si le prix de base de cette version 2019 n’est pas encore connu, il devrait s’aligner sur celui de la version précédente, soit aux alentours de 30.000 euros.