La fiscalité des voitures de société évolue de plus en plus vers la réduction des émissions au niveau le plus bas possible. La proposition de l’informateur royal Magnette de rendre seulement les modèles électriques déductibles d’impôt d’ici 2023 est peut-être un peu édulcorée par le fait qu’elle deviendra un jour une loi, mais la tendance est claire : les entreprises qui ne commencent pas à se préparer pour une flotte entière de véhicules électriques, le ressentiront probablement dans leur portefeuille à la longue. Mais toutes les entreprises ne peuvent pas ou ne veulent pas mettre tout leur personnel dans un Tesla, et la gamme de VE plus ” abordables ” du groupe PSA (30 000 euros TTC pour une voiture urbaine polyvalente) est parfois encore supérieure au budget du collaborateur. Le groupe VW se lance dans cette niche avec le trio VW e-Up, Skoda Citigoe iV et Seat Mii Electric. Elles sont techniquement identiques et se distinguent par leur design, leur équipement et… leur prix. Par exemple, la VW coûte 22.950 euros, la Skoda 21.600 euros et la Seat 21.190 euros. Nous avons eu la possibilité de tester la moins onéreuse des trois.

36 kWh

Pour ce montant, vous recevez une batterie de la même taille (36 kWh) que la Honda e…. pas tellement plus grosse, qui coûte elle-même au moins 34.500 euros. De ces 36 kWh, 32,3 kWh sont vraiment utilisables et cela devrait suffire pour une autonomie de 260 kilomètres dans le cadre du WLTP. Nous avons pu tester le Mii dans les environs de Madrid, la capitale espagnole, où il faisait étonnamment froid et où il pleuvait tout le temps. De plus, Seat nous a envoyé sur un parcours qui comprenait plus de la moitié d’autoroutes. Ce ne sont pas exactement les meilleures conditions pour optimiser la portée d’un VE. Et nous n’avons pas épargné l’accélérateur non plus. Résultat : 15,4 kWh/100 km, soit encore assez pour plus de 200 kilomètres. Cela confirme que les 260 kilomètres promis doivent être facilement réalisables dans de meilleures conditions. Plus qu’il n’en faut pour une utilisation en ville et en périphérie. De plus, la Mii Electric est confortable à conduire, avec une suspension douce et tolérante. Et le prix d’entrée bas ne signifie pas qu’il y a eu des coupures, car le Mii Electric peut charger rapidement 40 kW (0 à 80 % en une heure) et dispose en standard d’un climatiseur et d’une carte SIM avec laquelle vous pouvez contrôler à distance la charge et démarrer le contrôle climatique.

Bilan fleet

Pour un peu plus de 17.500 euros hors TVA, le Seat Mii Electric est une voiture électrique confortable avec une autonomie réelle de 260 kilomètres et un équipement complet. Ainsi, les collaborateurs disposant d’un budget voiture ou mobilité réduit peuvent également choisir une voiture de fonction écologique et fiscalement intéressante.

INFORMATIONS TECHNIQUES   
Carburant électrique
Puissance 83 ch
Poids à vide 1235 kg
Volume du coffre 251 litres
Batterie 36 kWh
Consommation moyenne 14,4 kWh/100 km
Emissions de CO2 0 g/km
Vitesse de pointe 130 km/h
INFORMATION DE GESTION
Prix de base HTVA 17.512 euros
Prix de base TVAC 21.190 euros
Puissance fiscale 0 CV
TMC (Bruxelles, Wallonie, Leasing) 61,5 euros
BIV (Flandre) 0 euro
Taxe de roulage (Bruxelles, Wallonie) 83,56 euros
Taxe de roulage (Flandre) 0 euro
Déductibilité fiscale 120 % (2020: 100%)
ATN utilisateur 1.340 euros/an
Frais non admis 227,8 euros/an
Taxe CO2 323,64 euros