Cette ambition du gouvernement flamand n’est pas neuve. Dans son plan d’action « Clean Power for Transport », qui s’étale de 2015 à 2020, celui-ci s’était notamment donné pour objectif d’installer 5.000 bornes de recharges publiques pour les véhicules électriques d’ici fin 2020. En parallèle, le but était aussi de faire grimper à 7,5% le pourcentage de voitures électriques sur ses chaussées.

Cet objectif n’est pas encore atteint. Pour y arriver, le gouvernement lance un nouvel appel à projets. « L’infrastructure de recharge est un élément essentiel pour augmenter la confiance dans les voitures électriques », indique à Belga Lydia Peeters, Ministre flamande de l’Energie. « C’est pourquoi nous mettons l’accent dans cet appel à projets sur les propositions qui permettront d’augmenter encore le nombre d’infrastructures, en dehors du domaine public et à des endroits attractifs, comme les lieux touristiques, les centres commerciaux, l’horeca, les hôpitaux, les écoles, etc. »

Tout autre initiative qui permettra de rendre le parc plus vert est aussi bienvenue. Par exemple des projets d’autopartage électrique. Les projets peuvent être envoyés au cabinet de la ministre entre le 23 et le 27 septembre prochain.