Mars 2021: le retour du beau temps a à nouveau stimulé l’usage du vélo

L’usage du vélo a connu une forte croissance au début de la crise sanitaire, mais on distingue une nouvelle hausse de son usage en mars 2021: plus 77% par rapport à mars 2020. Le retour du beau temps, combiné aux vacances de Pâcques élargies sous le nom “pause de Pâcques” ont mené à cette augmentation de l’usage du vélo depuis le début de la crise.

On remarque aussi que cette augmentation se marque pendant le temps des déplacements domicile-lieu de travail, qui n’avait pas encore connu de forte croissance.

Mars 2021 vs. 2020
Domicile-lieu de travail +67%
Cyclisme de loisir +114%
Shopping +33%
Total +77%

 

Stimuli qui ont mené à l’augmentation de l’usage du vélo en 2020:

  1. Premier lockdown, avec diminution de l’usage de la voiture
  2. Les politiques cyclistes dans les villes et les communes, dont Bruxelles est un bel exemple 
  3. Limitation des déplacements à l’étranger, avec un impact positif sur le tourisme cyclable en Belgique. 
  1. Les belges ont (re)découvert le vélo durant le premier lockdown, alors que l’usage de la voiture diminuait: le vélo est devenu un objet de loisir

Durant le premier lockdown, du 18 mars à mai 2020, les déplacements non-essentiels en voiture étaient interdits. Durant cette période, le vélo a connu un boost dans toutes les provinces, et cela se ressentait fortement dans le nombre d’interventions de VAB Assistance Vélo:

Avril 2020 vs. 2019 Mai 2020 vs. 2019
Anvers +43% +40%
Flandre Orientale +40% +12%
Flandre Occidentale +61% +51%
Limbourg +45% +42%
Bruxelles +62% +40%
Wallonie +80% +25%

 

Durant cette période, où le télétravail était obligatoire (du 18 mars au 30 avril 2020 inclus, recommandation du télétravail pour cause de coronavirus), on a surtout vu une augmentation dans l’usage récréatif. Le nombre d’accidents avec vélos les jours de semaine entre 13 et 17h et durant le week-end, ont augmenté de 57%. Leur nombre durant les heures de pointes, entre 6 et 9h et entre 17 et 19h, a seulement augmenté de 10%. En mars 2021, l’usage du vélo a encore connu une forte croissance: +77% par rapport à mars 2020. On remarque que cette augmentation a aussi eu lieu durant les trajets domicile-lieu de travail, qui n’avaient pourtant pas encore connu d’augmentation.

Mar Avr Mai Jun Jul Août Sept Oct Nov Dec Jan Feb Mar
Domicile-travail 0% +10% -15% +18% +2% +14% +7% -6% -34% -12% -26% +3% +67%
Tourisme récréatif +21% +57% +46% +44% +30% +39% +53% -14% +42% +24% +13% +43% +114%
Shopping +15% +30% +11% +36% -10% +29% +51% -5% +12% -12% -12% +25% +33%
Total +11% +34% +14% +32% +9% +28% +36% -9% +4% -1% -10% +23% +77%

 

  1. La politique vélo en région bruxelloise et dans différentes communes a donné un coup de boost supplémentaire à l’usage du vélo

Lors du premier lockdown, de nombreuses villes et communes, Bruxelles en tête, ont décidé d’accorder un espace supplémentaire aux usagers vulnérables de la route, et notamment aux vélos.

Le fait que ces interventions aient eu un effet sur l’utilisation du vélo ressort également des chiffres de VAB-Assistance Vélo : à Bruxelles, le nombre de pannes de bicyclettes a augmenté jusqu’en septembre. En novembre également, alors que le travail à domicile était à nouveau obligatoire, le nombre de pannes à Bruxelles a augmenté par rapport à 2019.

Interventions Vélos à Bruxelles en comparaison avec l’année précédente
Avril 2020 +62%
Mai 2020 +40%
Juin 2020 +52%
Juil 2020 +20%
Août 2020 +64%
Septembre 2020 +36%
Octobre 2020 -14%
Novembre 2020 +15%
Décember 2020 -6%
Janv 2021 -7%
Fév 2021 +13%
Mars 2021 +65%

 

  1. La limitation des déplacements à l’étranger a développé le tourisme cyclable en Belgique

Comme les voyages à l’étranger étaient découragés, voire interdits à certaines époques, les Belges ont commencé à faire plus de voyages dans leur propre pays, et à faire du vélo dans leur propre pays. Cela s’est notamment traduit par des pannes dans le paradis du cyclisme qu’est le Limbourg et sur la côte à partir de juin, lorsque les déplacements en Belgique étaient à nouveau autorisés, mais aussi en Wallonie par exemple. En août également, le pronostic des voyages est devenu plus incertain (quarantaine obligatoire au retour) et davantage de Belges ont opté pour des vacances en famille à la côte ou dans les Ardennes.

En mars, VAB Assistance Vélo a de nouveau constaté une forte augmentation du nombre de pannes de vélo dans les destinations touristiques, principalement en raison du beau temps pendant les “vacances de Pâques” (les écoles sont fermées la semaine précédant les vacances de Pâques).

Limbourg Flandre Occidentale (côte) Wallonië*
Avril +45% +61% +80%
Mai +42% +51% +25%
Juin (Voyages dans notre propre pays) +76% +44% -18%
Juillet +44% +18% +191%
Août (incertitude suite à la quarantaine au retour) +16% +94% +94%
Septembre +31% +80% +144%
Octobre +4% +2% +175%
Novembre (Toussaint) +32% +44% -12%
Décembre -4% +20% +100%
Janvier 2021 -11% +24% +27%
Février 2021 +48% +85% +130%
Mars 2021 (beau temps et pause de Pâcques) +105% +132% +63%

* le nombre de cyclistes est encore faible, de sorte que le pourcentage d’augmentation est assez élevé

Pour l’instant, la tendance se poursuivra en 2021, mais les déplacements domicile-travail seront-ils également stimulés par la suppression progressive de l’obligation de travailler à domicile ?

Si nous regardons la carte thermique du nombre de pannes de vélo de VAB Assistance Vélo, nous pouvons clairement voir que le plus grand nombre de pannes a lieu dans le triangle entre Gand, Anvers et Bruxelles.

C’est également la zone la plus sensible à la congestion en Belgique. VAB se demande donc, maintenant que nous utilisons davantage la bicyclette à des fins récréatives, si nous l’utiliserons également pour les déplacements domicile-travail lorsque le corona sera supprimé et que les embouteillages reviendront.

En outre, un grand nombre de travaux routiers débuteront cet été et pourraient avoir un impact majeur sur la mobilité dans et autour de ces trois villes.

Les statistiques de pannes de l’assistance vélo VAB montrent déjà que pendant les mois d’été, lorsque le télétravail était encore recommandé mais pas obligatoire, le nombre de pannes de vélo aux heures de pointe a encore légèrement augmenté par rapport à 2019. Il semble donc que Corona ait également donné un coup de pouce à l’utilisation du vélo pour les déplacements domicile-travail. Toutefois, à partir d’octobre, lorsque le télétravail est redevenu obligatoire, ce nombre a diminué à chaque fois.

Le club de mobilité VAB s’attend à ce que l’utilisation accrue de la bicyclette pour les déplacements domicile-travail ne se démode pas en raison de facteurs tels que les embouteillages et les travaux routiers. En mars 2021, alors que le télétravail était encore obligatoire, VAB avait déjà constaté une augmentation de 67 % du nombre d’accidents de vélo aux heures de pointe.

Pannes de vélos durant les heures de pointe par rapport à l’année précédente
Avril 2020 +10%
Mai 2020 -15%
Juin 2020 +18%
Juillet 2020 +2%
Août 2020 +14%
Septembre 2020 +7%
Octobre 2020 -14%
Novembre 2020 -34%
Décembre 2020 -12%
Janvier  2021 -26%
Février 2021 +2%
Mars 2021 +67%