De nombreux expert le répètent souvent : le verdissement du parc automobile belge se fera en grande partie grâce à la voiture de société. Remplacée en moyenne tous les 4 à 5 ans, les voitures de société permettent de rendre notre parc automobile plus vert, plus rapidement. Une étude menée par Acerta auprès de 40.000 employeurs du pays tend encore à le prouver. Sur les 7 dernières années, les voitures de société ont enregistré une baisse de 17% de gaz à effet de serre. Concrètement, cela signifie qu’elles émettent 6% de dioxyde de carbone de moins que les voitures achetées par des particuliers.

Dans une interview accordée à l’Echo, Michel Martens souligne toutefois que cette tendance devrait s’inverser pour l’année suivante. La promotion qui est faite de la motorisation essence pousse de plus en plus d’entreprises à opter pour ce type de véhicule, avec la conséquence que leur taux de CO2 est plus élevé que celui d’un équivalent diesel…