Shell Helix Ultra 0W est une gamme d’huiles moteur 100 % synthétiques et de qualité supérieure fabriquées à partir de gaz naturel. La technologie Shell PurePlus est un procédé révolutionnaire qui convertit le gaz naturel en huile de base limpide, pratiquement exempte des impuretés fréquentes dans le pétrole brut. Sa faible viscosité et son faible coefficient de frottement peuvent se traduire par une baisse de 3 % de la consommation de carburant[2] avec pour conséquence une réduction des émissions de CO2. L’utilisation de cette huile moteur 0W peut réduire les émissions de CO2 d’une automobile à 70 kilogrammes par an, pour un kilométrage annuel moyen de 14.500 km[3].

Les variantes Shell Helix Ultra 0W avec SN+ offrent un autre avantage. Les voitures sont en effet de plus en plus équipées de moteurs turbo relativement compacts. Ces moteurs réduisent les émissions de CO2 sans compromettre les performances. Des études montrent que d’ici à 2022, la production de véhicules à motorisation turbo devrait atteindre 62,5 millions d’unités[4]. L’avènement de moteurs turbo plus petits présente toutefois des défis : des températures extrêmement élevées et des hautes pressions exposent les moteurs compacts à des problèmes tels que le préallumage à basse vitesse (low speed pre-ignition ou LSPI). Le LSPI est une combustion anormale causée par une pression de cylindre plus élevée qui peut se produire dans les moteurs modernes à bas régime et peut gravement endommager le moteur.

Shell Helix Ultra 0W SN+ a été conçue pour protéger les moteurs contre les risques du LSPI. Un moteur turbo tourne à plus de 150.000 tours/minute et peut atteindre des températures de 1.000 °C. Grâce à l’emploi d’une formule d’huile de pointe, Shell Helix Ultra 0W SN+ garde le moteur au frais tout en assurant une bonne lubrification des paliers du turbo. Ceci évite que le turbo soit encrassé et endommagé.

Comme l’explique Maarten Beckers, conseiller technique lubrifiants chez Shell : « Les consommateurs et certains mécaniciens n’ont pas toujours conscience du rôle que jouent les lubrifiants dans l’efficacité d’un moteur à combustion interne. Or, une huile lubrifiante à faible viscosité – telle que 0W – réduit la friction. Cela permet d’optimiser la combustion du carburant et de réaliser des gains significatifs en termes de consommation de carburant et d’émissions de CO2 (qui y sont intimement liées). C’est dans cet esprit que Shell a mis au point la gamme de produits Shell Helix Ultra 0W. L’entreprise a tenu compte de l’avènement de moteurs turbo plus petits pour faire face à des défis tels que le LSPI. »