Côté pile (bilan routier)

Sous sa carrosserie taillée comme un roc, ce Renegade partage sa plateforme avec la Fiat 500X, Jeep appartenant désormais au groupe italien. Le style intérieur est rafraîchissant et l’habitacle est plutôt bien fini. À l’arrière, on ne trouve pas d’astuces de modularité particulières, mais, bien que la banquette soit assez plate, le Renegade accueille deux adultes dans de bonnes conditions de confort. On ne peut malheureusement pas en dire autant du coffre, qui reste limité à 350 l.

Le Renegade de base est une traction, mais des versions 4×4 (coupleur piloté) sont proposées. Efficace en tout-chemin, cette petite Jeep tient aussi le pavé. Derrière la calandre à lamelles, on trouve deux moteurs à essence (1.0 turbo de 115 ch et 1.3 turbo de 150 ch) et deux Diesel (1.6 de 115 ch et 2.0 de 170 ch). Deux versions hybrides plug-in sont aussi disponibles (190 ou 240 ch): elles associent le 1.3 turbo à essence et deux moteurs électriques (un générateur à l’avant et le moteur principal à l’arrière). Jeep annonce une autonomie de 44 kilomètres en mode électrique. Et ces deux hybrides sont déductible à presque 100% pour les indépendants.

 

Côté face (fiscalité)

Découvrez la fiscalité de ce modèle via le calculateur d’OTOTO.

Via le lien suivant, il vous suffit d’encoder la région d’immatriculation de votre véhicule et le code postal pour obtenir une fiche fiscale complète.

Galerie photos