Côté pile (bilan routier)

La 3e génération de la Kia Ceed est en concessions depuis 2018 et n’existe qu’en 5 portes.

L’intérieur est assez stylé, avec un écran flottant pour l’interface multimédia et un tableau de bord à l’habillage soigné, qui reste cependant un peu trop sombre à notre avis. Les sièges sont agréables et assurent un bon soutien du corps. L’habitabilité arrière est satisfaisante, sans pour autant battre des records sur ce point. Le volume du coffre s’élève à 395 litres.

En route, le compromis confort/tenue de route est excellent. La direction est également communicative, ce qui profite directement au plaisir de conduire. Et Kia propose de nombreuses aides à la conduite: si certaines sont de série, la plupart sont réservées aux exécutions les plus luxueuses ou font partie de packs optionnels. Certains systèmes se révèlent hélas trop intrusifs.

La gamme compte 4 versions à essence : le tricylindre 1.0 T-GDi de 100 ou 120 ch, le 4 cylindres 1.4 de 140 ch et le 1.6 T-GDi de 204 ch, réservé au haut de gamme GT, modèle certes performant, mais qui ne possède pas un tempérament sportif. En Diesel, le 1.6 CRDi est livrable en deux niveaux de puissance : 115 ch (avec hybridation légère 48 V) ou 136 ch.

 

Côté face (fiscalité)

Découvrez la fiscalité de ce modèle via le calculateur d’OTOTO.

Via le lien suivant, il vous suffit d’encoder la région d’immatriculation de votre véhicule et le code postal pour obtenir une fiche fiscale complète.

Galerie photos