Côté pile (bilan routier)

Avec un peu de retard, la ‘Ford Mustang électrique’ débarquera quand même en Europe occidentale début 2021. En dehors de quelques éléments de style, ce Mustang Mach-E n’a pas grand-chose en commun avec la pony car éponyme. Il s’agit d’un authentique SUV coupé de 4,71 m de long. Si l’intérieur offre une belle habitabilité à quatre occupants (la banquette arrière est étroite pour trois), le coffre possède un volume de seulement 402 litres. Les câbles de recharge peuvent heureusement être rangés à l’avant, dans un coffre de 100 litres lavable au jet. À l’avant, impossible de manquer le grand écran vertical tactile qui permet de contrôler le système multimédia Sync4 hyper connecté, qui peut être mis à jour à distance.

Ford propose trois variantes de puissance (258, 285 et 338 ch) combinées à deux batteries (76 et 99 kWh). L’autonomie peut aller de 420 km à 600 km (moteur de base avec la grosse batterie). Les amateurs de sensations ne sont pas oubliés: Ford prévoit aussi une version GT, qui pourra atteindre les 100 km/h en moins de 4 secondes avec ses 465 ch. Le convertisseur interne possède une capacité de 11 kW. Vu la taille de la batterie, une borne triphasée semble indispensable pour que la durée de la recharge reste assez limitée. Sur un chargeur rapide à courant continu, la batterie peut être rechargée à 150 kW.

 

Côté face (fiscalité)

Découvrez la fiscalité de ce modèle via le calculateur d’OTOTO.

Via le lien suivant, il vous suffit d’encoder la région d’immatriculation de votre véhicule et le code postal pour obtenir une fiche fiscale complète.

Galerie photos