Côté pile (bilan routier)

Le break Insignia date de 2017 et a été remanié courant 2020 (nouveaux feux à LED matriciels, mise à jour des aides à la conduite et du système multimédia). Ce lourd break s’étire sur près de 5 mètres de long. Il est donc plus imposant qu’une Audi A6 Avant! À bord, l’ambiance est moderne et l’équipement bien dans l’air du temps. Les sièges avant peuvent être chauffés, ventilés ou même intégrer une fonction massage. À l’arrière, l’habitabilité n’est pas meilleure que dans la berline, qui repose sur le même empattement. Un toit vitré panoramique est proposé, de même que des dossiers de banquette divisés en trois parties. Quant au hayon, il peut s’ouvrir et se refermer sans les mains, d’un simple mouvement de pied sous le bouclier.

Les moteurs sont ceux de la berline, l’accent étant mis sur les Diesel: le bloc 1.5 à 3 cylindres d’entrée de gamme n’est pas le plus silencieux et est assez limité avec ses 122 ch. Le 2.0 est un meilleur choix dans une si lourde auto. La version la plus puissante est la GSI à essence, qui dispose d’un 2 litres de 230 ch et d’une transmission intégrale, qui intègre un différentiel arrière à répartition vectorielle de couple, pour créer un effet de lacet en courbe favorable à l’agilité.

 

Côté face (fiscalité)

Découvrez la fiscalité de ce modèle via le calculateur d’OTOTO.

Via le lien suivant, il vous suffit d’encoder la région d’immatriculation de votre véhicule et le code postal pour obtenir une fiche fiscale complète.

Galerie photos