Elvira et Ignace ont grandi dans l’automobile. « Adolescent, je vendais déjà des voitures », raconte Ignace. Tout a commencé avec le père Laenen qui, en tant que mécanicien, possédait son propre garage depuis 1975. Il n’a pas fallu longtemps avant que le garage Laenen se lance aussi dans la vente de voitures neuves. « Nous avons été parmi les premiers dealers Subaru et jusqu’il y a peu, nous étions encore dealer Kia », ajoute-t-il. A côté de leur garage, qui n’est plus lié à une marque, ils ont lancé One Automotive qui se spécialise dans l’importation de voitures chinoises BAIC et DFSK.

20200930 Geel Belgium, Ignace et Elvira Laenen importent les marques de voitures chinoises BAIC et DFSK

Entreprise familiale

Actuellement, One Automotive a déjà 8 contrats avec des dealers en Belgique. Comme ils le disent eux-mêmes, ils sont une entreprise familiale. La répartition est équilibrée entre Wallonie et Flandre. Les dealers sont nommés ‘partenaires’. Ignace clarifie : « Nous ne croyons pas aux temples de la voiture de luxe. Nous n’allons pas contraindre les dealers à investir des sommes phénoménales ou leur dicter quelle couleur de moquette ou quel mobilier ils doivent installer. Notre objectif est de réduire les coûts et d’en faire profiter les clients. Nous sommes soutenus dans ce sens par les marques que nous importons. Les voitures affichent des tarifs bas, sont bien équipées et reçoivent une garantie de 5 ans sans limitation de kilométrage. En outre, les constructeurs BAIC et DFSK sont ambitieux et fournissent et offrent la qualité grâce à leur expérience, d’abord en tant qu’assembleur et maintenant en tant que véritable constructeurs ».

Chinoises

Mais comment les Laenen en sont-ils venus aux marques chinoises ? Ignace a une réponse très claire : « J’ai toujours eu un intérêt pour les nouvelles marques, comme Subaru en son temps ou la malaisienne Proton. J’ai participé à l’introduction de Kia chez nous et il est clair qu’aujourd’hui, c’est au tour des marques chinoises. Nous avons découvert BAIC et DFSK grâce à l’importateur allemand. Elles disposent d’une gramme impressionnante et large avec des SUV, un type de véhicule qui est devenu très populaire chez nous. De plus, ce sont des constructeurs qui ont beaucoup à offrir malgré leur faible visibilité en Europe. BAIC détient 10 % des parts de Daimler AG et DFSK est actionnaire de PSA à hauteur de 14,7 %. Et très important, il existe aussi des véhicules électriques venir. Les premiers arrivent dans quelques semaines. Les premières voitures dont nous disposons roulent à l’essence, au LPG ou au CNG. La transformation au gaz se fait chez nous, en Belgique. On ne proposera pas de diesel en raison de la perception négative de ce carburant. »

BAIC

BAIC Motor Group est une entreprise étatique chinoise dont le siège se situe à Pékin et active depuis 1958. BAIC est l’acronyme de Beijing Automotive Industry Company et appartient à la société holding du même nom. Les marques BAIC Motors, BAW en le constructeurs de camions Foton font partie du BAIC Motor Group. Depuis 2002, BAIC produit tous les véhicules Hyundai pour le marché chinoise. Depuis lors, BAIC a aussi débuté l’assemblage de tous les modèles Mercedes destinés au marché chinois. Mi-2009, BAIC a acquis tout le knowhow de la faillite de Saab. Entre-temps, BAIC dispose aussi de sa propre gamme. A l’heure actuelle, les modèles les plus importants importés en Belgique sont le X35 et le X55, deux SUV respectivement de classe compacte et moyenne gamme. Les deux modèles sont conçus sur une plateforme Mercedes en disposent de moteurs Euro6 d’origine Mitsubishi. Début 2021, le BAIC EX5, version électrique de X55 arrivera également sur le marché. Le EX5 sera équipé d’une batterie 62 kWh. Courant 2021 suivra également le tout nouveau BAIC X7 1.5 plug-in hybride essence. Chaque année, BAIC produit environ 2.250.000 voitures pour différentes marques automobiles.

DFSK

DFSK a été lancé en 2002 comme joint-venture entre Dongfeng et SOKON. Une grande partie de la production ne concerne pas des modèles propres, mais sont une conséquence de joint-ventures avec d’autres marques comme Honda, Nissan, Citroën, Peugeot, Renault et Kia. Dongfeng est entre autre actifs dans plus de 70 pays, en détient une participation de 14,7% dans le groupe français PSA. Les deux modèles principaux qui sont actuellement disponibles en Belgique, sont le Glory 580, un 7 places, et le Fengon, un croisement entre un SUV et un coupé. La gamme sera très prochainement élargie par l’arrivée d’un modèle électrique.