C’est lors d’une présentation internationale exclusive à la presse, organisée simultanément sur 3 continents différents que Porsche a dévoilé la voiture qui devrait révolutionner son histoire. Link2fleet était présent ce mercredi 4 septembre à Berlin pour la présentation à la presse européenne. Nous avons donc pu découvrir la belle en avant-première.

“Avec le Taycan (comprenez Cheval Fougeux), nous souhaitons repositionner Porsche de façon durable”, a indiqué Oliver Blume, CEO de Porsche. “Nous garderons toujours dans notre gamme une place pour l’essence et les motorisations hybride. Mais le Taycan inaugure le 3e pilier de notre gamme. D’ici 2022, nous allons investir plus de 6 milliards d’euros dans l’électromobilité avec pour but que d’ici 2025, 1 Porsche sur 2 soit dotée d’une motorisation électrifiée.”

Digne héritière

La Tesla n’a qu’à bien se tenir ! Avec cette berline sportive, Porsche vient directement marcher sur les plates-bandes du constructeur américain. Et pour cause, le Taycan a tous les atouts nécessaires pour concurrencer le numéro 1 de l’automobile électrique. Sous son look de berline ultra-sportive à quatre portes, le Taycan offre des performances dignes des autres modèles de la gamme Porsche. A commencer par ses puissances. Dans un premier temps, deux versions seront disponibles : la Turbo et la puissante Turbo S. La première peut générer jusqu’à 500 kW (680 ch), tandis que la seconde est capable de générer jusqu’à 560 kW (761 ch). Le 0 à 100 est atteint en seulement 3,2 secondes pour la Turbo et en 2,8 secondes pour la Turbo S.

En matière d’autonomie, la Turbo S annonce 412 km et sa version Turbo jusqu’à 450 km (WLTP), pour une vitesse maximale de 260 km/h. 

5 minutes de charge pour 100 km !

Oliver Blume pose devant cella qui sera à coup sûr l’avenir de la marque

Mais la véritable spécificité du Taycan, c’est sa technologie de recharge. Elle est en effet la première voiture de série sur le marché dotée d’une tension systémique de 800 volts – contre 400 habituellement sur les autres modèles électriques. Cette spécificité lui permet de recharger sa batterie en courant continu (DC) sur un réseau de recharge à haute puissance en seulement 5 minutes pour récupérer 100 km d’autonomie. La recharge de 5 à 80% prend 22,5 minutes. 

Une vraie Porsche

Extérieurement, le Taycan ne peut nier sa filiation avec les autres modèles de la gamme. Il arbore clairement l’ADN de Porsche, tout en affichant des éléments de design propre. Il présente les gènes de la 918 Spyder et de la 919 Hybrid. “Le Taycan est vraiment une voiture faite pour le circuit, mais aussi pour l’usage quotidien. Il est le modèle le plus puissant de notre gamme et affiche un CX de 0,22, soit le meilleur de tous nos modèles. Le Taycan réussit parfaitement à charger l’électromobilité d’émotion”, a ajouté Oliver Blume. Sa ligne de toit sportive plonge vers l’arrière du véhicule, ses vitres latérales sont clairement inspirées de la 911, tandis que le montant C est littéralement fondu dans l’ensemble, donnant à la berline un look de coupé. 

A l’intérieur, son cockpit marque le début d’une nouvelle ère en inaugurant notamment un large écran de 10,9’’ en bandeau ainsi que le système de commande vocal « Hey Porsche ». Pour la première fois, le tableau de bord fait l’impasse sur les commandes traditionnelles pour privilégier des commandes digitales.

Le cuir n’est, pour la première fois, pas obligatoire. Pour respecter le concept écologique de la voiture, la Taycan présente un intérieur réalisé sur base de matériaux recyclés innovants d’un nouveau genre. Le cuir est toutefois proposé au catalogue. A noter également que de nombreuses possibilités de personnalisation seront proposées.

Enfin, le volume de chargement est de 366 litres dans le compartiment arrière et de 81 litres dans le compartiment avant.

D’autres versions à venir

Le Porsche Taycan est dès aujourd’hui disponible à la commande en Belgique. 700 voitures ont déjà été précommandées chez nous et la marque espère en écouler 1000 l’an prochain. Sur notre marché, la version Turbo est annoncée à 157.844,5 euros. Pour la version Turbo S, il faudra débourser 191.724,5 euros. D’autres versions sont annoncées d’ici 2020, dont une moins puissante mais avec une plus grande autonomie et donc plus abordable. Affaire à suivre donc.