C’était lors du 4e trimestre 2019. Dans l’euphorie de la croissance mondiale du marché automobile, le groupe PSA (Peugeot-Citroën) annonçait une ébauche de dialogue avec le groupe FCA, celui de Fiat-Chrysler. Depuis, la pandémie a coulé largement sous les ponts. Toutefois, malgré le coronavirus, malgré des ventes automobiles mondiales en chute libre – sauf en Chine -, les dirigeants des deux groupes annonçaient, ce 4 janvier dernier, que leur projet de fusion avait été ratifié lors de leurs assemblées générales respectives. Fusion qui allait donner naissance au Groupe Stellantis.

Un portefeuille de 14 marques

À bien y regarder, ce nouveau groupe franco-italo-américain compterait pas moins de 14 marques dans son portefeuille. Et dont les principales côté PSA seraient : Peugeot, Citroën, DS Automobiles et Opel. Alors que du côté FCA on trouverait : Fiat, Alfa Romeo, Chrysler, Dodge et Jeep. Du coup, Stellantis s’imposerait comme 4e groupe mondial niveau véhicules vendus. Soit derrière Toyota, VW et Nissan-Renault. Par contre, il serait 3e côté chiffre d’affaires, juste derrière Toyota et VW. Quant au titre de directeur général de cette fusion, il reviendrait à Carlos Tavares, actuel président du directoire de PSA. Ainsi donc, la crise n’a nullement remis en cause cette fusion ni même créé un réflexe de repli au sein de ces deux grandes familles de l’automobile que sont les Peugeot et les Agnelli. Deux familles bien ancrées dans le monde de l’automobile et dont on nous dit qu’elles misent sur une sortie de crise à court terme, vu l’arrivée de vaccins. Reste maintenant à savoir comment Stellantis pourra répondre à ce fameux défi électrique devenu la préoccupation prioritaire de tout constructeur automobile.

Une chose est certaine, si chez PSA Belux on nous dit ne rien savoir sur l’intégration des deux entités qui sera effective le 16 janvier prochain, on nous affirme que, côté électrification des modèles, le programme est en place depuis longtemps et qu’il n’y a guère de soucis à se faire de ce côté.

Le portefeuille de la nouvelle entité comptera au total 14 marques.