Actuellement, le parc belge compte 34.066 voitures hybrides, ce qui correspond à une part de 0,61 %. Dans ce total, on dénombre plus de 27.000 Toyota dont 7.300 exemplaires Prius. En 2015, 9.357 voitures hybrides ont été vendues sur le marché belge, soit une part de marché de 1,86 %. 4.700 d’entre elles portaient le sigle Toyota et 380 étaient du type Prius.

La Prius comme porte-étendard

Au fil des ans, la part de marché de la Prius a baissé car on opte de plus en plus pour des versions hybrides de la Yaris et de l’Auris. Pour l’instant, 55 % des Auris vendues en Europe sont dotées d’une propulsion hybride. Cette part est de 35 % pour la Yaris. Cela ne signifie pas pour autant que la Prius soit devenue superflue. La Prius s’est développée comme un modèle emblématique et une espèce de statement pour celui qui veut montrer qu’il opte pour une propulsion hybride alternative. Toyota considère cette voiture comme une pionnière et une sorte de porte-étendard de la technologie hybride. Prius continuera à jouer ce rôle avant-gardiste.

Evolution technologique

Avec la Prius de quatrième génération par exemple, la chaîne cinématique hybride a encore été améliorée et ces évolutions techniques seront systématiquement intégrées, dans un avenir proche, dans les autres modèles hybrides de Toyota. Cette évolution technologique se reflète notamment dans la réduction systématique des émissions officielles de CO2. En ce qui concerne la Prius, la première génération émettait encore 120 gr/km. La deuxième génération rejetait 104 gr/km. Pour le modèle de troisième génération, ce n’était plus que 89 gr/km. La nouvelle-venue, de quatrième génération, ne rejette plus que 70 gr/km.

Avenir

Toyota va continuer à investir dans les systèmes de propulsion alternative. Le constructeur compte d’ores et déjà utiliser davantage de composants communs pour les différents modèles. Les économies ainsi réalisées seront réinjectées pour une bonne part dans le travail de développement. De plus, Toyota va mettre en veilleuse le développement de ses propres moteurs diesels pour voitures. Ce n’est pas un hasard si le moteur diesel 1.6 utilisé notamment dans l’Auris soit d’origine BMW. Dans la gamme Lexus, on ne trouve même plus trace d’un moteur diesel. L’extension de l’offre hybride constitue une priorité. Il existe également des versions hybrides de la RAV4 tandis que la nouvelle Prius affiche toute une série d’améliorations technologiques visant à améliorer la consommation, les émissions et les prestations. Vous pouvez découvrir la façon dont se comporte la Prius sur la route dans notre rubrique ‘test de véhicules’.