On vous avait annoncé il y a quelques temps l’arrivée de Serge Horny chez Toyota, c’est maintenant au tour de Gert Hendrickx de quitter Mazda pour rejoindre les rangs de Toyota et Lexus. « Depuis que je suis arrivé chez Toyota, je me suis employé à adapter la structure pour qu’elle soit conforme aux besoins du marché B2B », expose Stef Holemans. « En Belgique, ce marché compte des milliers de PME, que nous ne pouvons forcément pas approcher en direct. C’est pour cela que nous avons créé près de 40 Business Centers. Une partie sont des « normaux », les 17 autres sont des « Plus », qui disposent en interne d’un fleet manager dédié. Grâce à ceux-là, nous couvrons 70% du volume fleet pour Toyota. En 2020, nous devrions passer la barre des 20 Business Centers « Plus », soit plus de 80% de notre volume. Ces entités sont supervisées par deux Business Centers Development Managers que sont Serge Horny pour le sud et Frederic Peiffer pour le nord. »

Plein feux sur les grands comptes et les LCV

Gert Hendrickx a débuté chez Toyota ce 4 novembre.

Le second pilier de la nouvelle stratégie de Toyota repose sur les grands comptes. Un marché ou la concurrence est rude, notamment face aux marques premiums. « Pour attaquer ces grands comptes et faire entrer nos marques dans leurs car-policies, nous devons disposer de représentants qui vont à la rencontre des entreprises, des user-choosers, etc. C’est pour cette raison que nous avons engagé Gert Hedrickx. Avec son expérience, il va pouvoir faire ce travail pour le nord-ouest du pays, comme le font Henry Wattel pour le sud et Isha Andries pour le nord-est. La zone de Bruxelles est à répartir entre eux trois. »

Pour sa part, Stef Holemans supervise toute cette équipe et reste le contact pour les sociétés de leasing, mais aussi pour Toyota Business Plus et Lexus Business Plus, ainsi que pour la partie Rent a Car qui représente tout de même 600 à 800 voitures par an.

Il est aidé dans ses tâches par Sylvia Gea, qui assure en plus le marketing, l’administration et l’organisation des événements.

Enfin, avec l’annonce de la commercialisation du Toyota ProAce City, la marque japonaise a surtout fait savoir qu’elle allait mettre le paquet sur le marché du LCV avec la création d’une marque spécifique. Ici aussi, les clients belges peuvent désormais compter sur une personne de contact spécifique : Sven Van Look. « Nous avons développé des concessions spécifiques Toyota Professional qui assurent des services spécifiques pour les clients professionnels. L’arrivée du ProAce City en 2020 va nous permettre de couvrir un potentiel de 60% du marché. Ce n’est donc pas négligeable », ajoute le Fleet Manager de Toyota.

Une opportunité à saisir

Stef Holemans le reconnaît, les changements qui se profilent pour 2020 dans le domaine du fleet (WLTP, fiscalité des PHEV) ne sont pas étrangers à cette refonte de sa cellule fleet et la mise en place de sa nouvelle stratégie. « Pour nous, c’est clairement une opportunité à saisir. Tous nos concurrents sont en trains de se lancer dans l’hybride ou le plug-in hybride, voire dans les deux en même temps. Toyota reste le pionnier et le leader en matière de véhicule full hybride. Les clients ne sont pas toujours bien informés quant aux avantages que cette technologie peut leur apporter pour leur flotte. Au niveau du WLTP par exemple, nous avons des taux de CO2 extrêmement bas. En fait, nos taux maximum sont souvent au niveau des taux minimum de nos concurrents.

La Lexus ES300h affiche un taux de CO2 de 120 g/km.

La grande berline Lexus ES par exemple, affiche un taux de CO2 de 120 g/km, ce qui est très peu pour une voiture de ce format. S’ils sont bien informés et d’autant plus lorsque le taux WLTP entrera en ligne de compte pour le calcul de l’ATN, les clients se rendront compte qu’ils peuvent faire de belles économies en optant pour nos modèles. Attention, je n’ai pas non plus dit qu’il ne fallait avoir dans sa flotte que des voitures full hybrides. La solution parfaite, c’est un mix de motorisations traditionnelles et alternatives selon le profil spécifique de chaque conducteur et l’usage qu’il fait de son véhicule. »