Lorsqu’il s’agit de lancer une nouvelle génération d’un modèle existant, Toyota ne faitl pas dans le détail. La Yaris ne déroge pas à la règle puisque la quatrième génération est en tous points différente de sa devancière. Le look s’affirme clairement et adopte une face avant plus agressive tandis que la face arrière fait légèrement penser à une certaine T-Cross avec son bandeau noir qui traverse le hayon d’un feu à l’autre. Personnellement, on adore.

L’intérieur aussi fait table rase du passé et se veut plus accueillant et plus qualitatif. Et cela se ressent, au travers des matériaux utilisés notamment pour le haut de la planche de bord, mais aussi dans la finition. Seul petit bémol, le positionnement peu ergonomique des grilles de ventilation sous l’écran central. 

Un écran de 8’’ qui prend désormais position en haut de la console, tout bénéfice pour l’ergonomie, tout comme le nouveau petit volant et ses nombreuses commandes intégrées reconnaissables via un simple toucher. Deux éléments qui illustrent parfaitement la notion de ‘les mains sur le volant, les yeux sur la route’, voulu par Toyota. Il en va de même pour l’affichage tête haute. L’écran est couplé à un système audio JBL d’excellente qualité. Dommage que le système de navigation (optionnel) fasse parfois preuve de lenteurs, voire d’imprécisions. Mais l’intégration de série de la connectivité via Apple Car Play et Android Auto permettra d’utiliser les applications de navigation du smartphone.

Car c’est là l’un des points forts de cette nouvelle Yaris : elle embarque tout une série de nouvelles solutions technologiques et d’aides à la conduite, dont certaines sont exclusives sur une Toyota. Citons notamment le système de sécurité précollision avec détection des véhicules et des piétons, l’assistance directionnelle d’urgence, la lecture des panneaux de signalisation, l’alerte de franchissement de ligne, etc.

Sous les 4 l/100km

Avec cette seconde génération de Yaris hybride, la petite citadine embarque la dernière technologie hybride de Toyota et profite de nouveaux composants conçus pour être aussi compacts et légers, qu’efficaces. Le résultat se ressent directement à la conduite. La Yaris apparait dynamique et super maniable, en plus d’offrir un excellent confort à ses occupants et une bonne position de conduite. Le passage d’un moteur à l’autre se fait sans à coup et dans un silence assez remarquable, même si le petit 3 cylindres 1.5 essence se fait parfois entendre lors des accélérations franches notamment. 

Mais là où la nouvelle Yaris hybride fait fort, c’est en matière de consommation. Lors de notre essai en région bruxelloise, nous avons consommé en moyenne 3,7 l/100 km. Et tout cela sans nécessiter d’arrêt à une borne pour recharger ses batteries puisque celles-ci se rechargent en toute autonomie lors de la décélération et du freinage. 

Bilan fleet

Avec une consommation aussi faible, la nouvelle Yaris hybride va certainement se positionner comme un best-seller dans son segment pour le fleet. Son prix reste abordable et elle bénéficie en plus d’une fiscalité très faible et d’une déductibilité élevée grâce à son faible taux de CO2. De quoi la rendre accessible à de nombreux conducteurs. C’est sûr, la nouvelle Yaris va assurément conserver son titre de best-seller des citadines hybrides, malgré l’arrivée de nouvelles concurrentes. 

Fiche technique

Toyota Yaris 1.5 VVT-Hybrid 2020

INFORMATIONS TECHNIQUES 
Carburant    Hybride / Essence
Puissance116 ch
Couple maximum 120 Nm @ 3600 rpm
Poids à videNC
Volume du coffre286 l 
Volume du réservoir36 l
Consommation moyenne3,7 l/100 km
Emission CO264 g/km (NEDC 2.0)
Vitesse maximale175 km/h
Cylindrée1490 cm3
INFORMATIONS DE GESTION
Prix de base HTVA17.603,31 €
Prix de base TVAC21.300,00 €
Puissance fiscale8 ch
TMC (Bruxelles, Wallonie, Leasing)123 €
BIV (Flandre)42,66 € 
Taxe de circulation (Bruxelles, Wallonie)244,20 €
Taxe de circulation (Flandre)165,88 €
Déductibilité fiscale89,60 %
ATN utilisateur1360 €/an
Dépenses non-admises231,20 €/an
Taxe CO227,24 €