Le ‘private lease’ ou ‘personal lease’ est une méthode de financement relativement jeune sur le marché belge. Alors qu’il existe actuellement 150.000 contrats de leasing privé aux Pays-Bas, il n’y en a que 15.000 en Belgique. Les attentes sont prometteuses avec une prévision de 20.000 contrats d’ici la fin 2021, ce qui est confirmé par un nombre croissant de visiteurs sur notre site web www.myprivatelease.be, qui a été lancé en 2017.

 

Stijn Blanckaert, journaliste automobile, formateur et très spécialisé depuis 2011 au niveau du leasing privé, en donne la définition selon Renta : “Le leasing privé est une formule tout compris de location de voiture à long terme (2 à 5 ans) à un prix d’utilisation mensuel qui comprend tous les coûts à l’exception du carburant et de la redevance de franchise en cas de dommage“.

Le coût mensuel d’utilisation comprend :

  • la location du véhicule
  • TMC
  • la taxe de circulation
  • les entretiens
  • les réparations techniques
  • les pneus
  • l’assistance routière
  • l’assurance RC + couverture complète (omnium)

Le leasing privé pour les particuliers est donc absolument comparable au leasing opérationnel pour les entreprises. Les contrats sont établis en fonction de la durée et d’un nombre de kilomètres parcourus par an.

La différence entre le leasing pour les particuliers et le leasing opérationnel pour les entreprises réside dans le choix limité de marques et de modèles. Les sociétés de leasing achètent généralement un grand volume d’un seul modèle à des conditions très favorables afin de le proposer aux particuliers. Il est donc souvent plus compliqué de personnaliser une voiture à 100 % selon vos propres souhaits avec le ‘private lease’.

 

Fournisseurs de ‘private lease’

  • Les sociétés de leasing traditionnelles telles que LeasePlan, ALD Automotive, Arval, KBC Autolease, etc. ;
  • Les marques automobiles directement ou par l’intermédiaire d’une société de leasing partenaire ; la franchise de la marque conclut le contrat ;
  • Les acteurs en ligne tels que DirectLease, Leasys… ;
  • Il existe aussi dans la vente au détail des actions spécifiques via une société de leasing partenaire, ça a été le cas chez Carrefour, MediaMarkt, etc.

 

Combien ça coûte ?

En principe, le prix mensuel varie entre 200 et 600 euros. La société de leasing reste toujours propriétaire du véhicule. Il n’y a pas d’option d’achat à la fin du contrat de leasing.

Certaines sociétés de leasing offrent également la possibilité de louer des voitures d’occasion, ce qui est alors associé à une durée de contrat plus courte (par exemple 18 mois).

 

Avantages du ‘private lease’

  • Le leasing privé répond au passage de la possession d’une voiture vers le fait de payer pour son utilisation.
  • Le leasing privé permet de répondre aux tendances actuelles : évolution de la législation sur la propriété automobile, situation personnelle et familiale, etc.
  • Le leasing privé offre aux utilisateurs une totale tranquillité d’esprit en supprimant tous les risques opérationnels, notamment liés à la valeur résiduelle de la voiture.
  • Le ‘private Lease’ aide à la maîtrise du budget personnel en proposant une redevance mensuelle fixe ‘all in’, ce qui constitue certainement un atout pour les jeunes.
  • Compte tenu de la courte durée du contrat, le leasing privé offre la possibilité de tester différentes technologies sur le plan de la motorisation.
  • Le leasing privé vous permet de conduire une voiture jeune et à la pointe de la sécurité.
  • Le leasing privé permet de choisir une (petite) voiture neuve au lieu d’une voiture d’occasion.
  • Pas besoin de toucher à ses économies.
  • Accessible aux jeunes, qui peuvent souvent bénéficier de tarifs d’assurance plus favorables.
  • Ceux qui bénéficient d’un budget de mobilité de leur employeur peuvent choisir de convertir leur argent en leasing privé et ainsi continuer à bénéficier du même confort d’utilisation pratique qu’auparavant avec une voiture de société. Ceux qui peuvent continuer à bénéficier d’une voiture de société en profiteront, puisque seul l’ATN est à payer.

 

Points d’attention

  • La conclusion d’un contrat de leasing privée nécessite une estimation préalable des kilomètres annuels parcourus. Des limites de 10.000 à 15.000 km au maximum sont souvent imposées à cet égard.
  • La société qui propose le leasing privé attend de l’utilisateur du véhicule qu’il se comporte ‘en bon père de famille, càd qu’il traite le véhicule avec respect et qu’il respecte les intervalles d’entretien prescrits par le constructeur, etc.
  • Certaines entreprises exigent une garantie pour le leasing privé.
  • A la fin du contrat, les dommages au véhicule sont évalués et s’ils diffèrent de ce qui est accepté comme usure normale, la réparation doit être payée.
  • La rupture de contrat coûte de l’argent.
  • Choix relativement limité de modèles et d’équipements.
  • Le leasing privé est avant tout une solution de confort ; il n’est pas garanti qu’il soit l’option la moins chère.
  • Toute personne souhaitant conclure un contrat de location privée doit pouvoir prouver qu’elle dispose de revenus réguliers.