Sur le premier semestre 2020, DS Automobiles affichait une moyenne de 79,9 g/km de CO2 sur l’ensemble de sa gamme. Une performance qui permet à la marque française de se positionner sur la première marche du classement des marques premiums multiénergies en matière d’émissions de CO2 avec une longueur d’avance incroyable puisqu’aucun concurrent ne passe sous la barre des 110 g/km.

DS 7 CROSSBACK E-TENSE

Ce record, DS le doit à sa stratégie basée en grande partie sur l’électrification. Depuis son lancement en 2015, tous les modèles disposent de versions électrifiées. C’est le cas des DS 7 CROSSBACK et DS 3 CROSSBACK avec leurs versions E-TENSE, respectivement hybride rechargeable et full électrique. La première affiche d’ailleurs la meilleure performance dans le segment B2B avec une hausse de la part de marché grâce d’abord à sa version 4×4 de 300 cv, puis à sa version 2×4 de 225 cv. Il faut dire que DS 7 CROSSBACK E-TENSE a de nombreux atouts pour charmer les clients fleet. A commencer par sa déductibilité fiscale de 100% grâce à son taux de CO2 extrêmement faible de 34 g/km, ses technologies de pointe et son design à la fois avant-gardiste et premium.

Avec sa motorisation full électrique qui lui permet d’afficher 0 g/km de CO2, DS 3 CROSSBACK E-TENSE fait tout aussi bien (100% de déductibilité fiscale). En intégrant ces modèles à leur car-policy, les fleet managers s’assurent donc une belle réduction du taux de CO2 moyen de leur flotte, mais aussi de belles économies sur le plan fiscal, tant pour l’entreprise que pour l’employeur. Et tout cela en offrant à leurs collaborateurs des modèles premium.

Bientôt 2 nouvelles E-TENSE

DS 9

DS Automobiles ne va pas s’arrêter en si bon chemin. La toute nouvelle berline haut de gamme DS 9 propose uniquement des motorisations hybrides rechargeables E-TENSE tandis que la future DS 4 sera basée sur la toute nouvelle plateforme EMP2 née pour accueillir une chaine de traction hybride rechargeable de nouvelle génération.

DS 4

Si la marque DS parvient à produire des véhicules avec une technologie aussi poussée en matière d’électrification, c’est aussi parce qu’elle a acquis le savoir-faire et la connaissance de ces nouvelles motorisations grâce à sa participation au championnat de Formule E, spécialisé dans les véhicules full électriques. L’écurie DS Techeetah n’est rien moins que la championne en titre de Formule E pour la deuxième année consécutive, la compétition dédiée aux monoplaces 100% électriques.