Côté pile (bilan routier)

La troisième génération de la Sandero date de 2020 et ne doit plus se contenter des «restes techniques» de Renault. La nouvelle s’appuye sur l’architecture moderne CMF-B, également utilisée par la Renault Clio, entre autres. Les proportions ont évolué : la nouvelle Sandero est non seulement légèrement plus longue et large, mais aussi plus basse. A l’intérieur, la Sandero semble beaucoup plus moderne. Les plastiques restent durs et le design particulièrement fonctionnel, mais l’ensemble est bien assemblé et beaucoup de nouvelles attentions hissent le confort à un niveau supérieur. Dacia ajoute également de plus grands compartiments de rangement et promet plus d’espace pour les jambes sur la banquette arrière. Dans le coffre, le volume de chargement est de, au minimum, 328 litres.

La nouvelle Dacia Sandero n’est pas devenue une sportive, mais grâce à ses voies plus larges et à sa suspension de meilleure qualité, le comportement est nettement plus gratifiant. Et sans sacrifier le confort de conduite, car le compromis global s’avère convaincant, même sur les routes en piteux état. L’aventureuse version Stepway va encore plus loin.
Dacia supprime l’offre diesel, la nouvelle Sandero est uniquement disponible avec un moteur trois cylindres d’un litre proposé en versions SCe 65 atmosphérique et TCe 90, ce dernier jouissant d’un punch nettement plus important. Il existe également une version GPL de ce TCe.

Côté face (fiscalité)

Découvrez la fiscalité de ce modèle via le calculateur d’OTOTO.

Via le lien suivant, il vous suffit d’encoder la région d’immatriculation de votre véhicule et le code postal pour obtenir une fiche fiscale complète.

Galerie photos