Côté pile (bilan routier)

La 2e génération du Q3 a été présentée fin 2018. Ce SUV se distingue par un look plutôt musclé, avec des flancs assez marqués. Une version au style «coupé», baptisée Sportback, est également proposée. Malgré son pavillon plongeant, cette dernière parvient à préserver les aspects pratiques.

En configuration 5 places, les deux modèles offrent en effet un volume de coffre identique. L’habitabilité arrière est également préservée: certes, la garde au toit du SUV coupé est légèrement réduite, mais le Sportback conserve la banquette arrière coulissante (sur 130 mm) à dossier inclinable du Q3 «ordinaire». À l’avant, on a la possibilité d’opter pour le fameux «cockpit virtuel» sur lequel la carte de navigation Google Earth peut s’afficher en grand.

Sous le capot, on trouve 4 moteurs à essence, de 150 à 400 ch (RS Q3). En Diesel, le 2.0 TDI se décline en 150 et 200 ch. En bonnes Audi, les Q3 sont sûrs et sains en toutes circonstances. Une tenue de route efficace, mais on ne ressent pas de grand frisson derrière le volant. Le confort est un peu ferme mais pas inconfortable pour autant. L’amortissement piloté est proposé en option, mais ne semble pas utile car pas parfaitement calibré.

 

Côté face (fiscalité)

Découvrez la fiscalité de ce modèle via le calculateur d’OTOTO.

Via le lien suivant, il vous suffit d’encoder la région d’immatriculation de votre véhicule et le code postal pour obtenir une fiche fiscale complète.

Galerie photos