Cette transformation a aussi eu un impact sur le monde dans lequel nos clients opèrent. On voit que la situation de nos clients a été modifiée. Certains ont prolongé leurs contrats de leasing ; d’autres ont continué à commander et d’autres encore ont profité de l’occasion pour revoir leur car-policy pour rendre leur parc un peu plus vert.

En regardant vers 2021, je suis plutôt optimiste.

Nous devons nous montrer plus flexibles et voir ce qui va arriver dans les premiers mois de 2021. Cela signifie surtout qu’avec l’ensemble de l’équipe Mercedes-Benz fleet, chez l’importateur et chez les concessionnaires, nous devons être prêts à répondre aux besoins plus individuels de nos clients et de nos partenaires fleet. En espérant que cela puisse se faire dans le contexte actuel – en respectant les mesures sanitaires nécessaires.

Il y a un an ou deux, il s’est opéré un changement dans les habitudes et les premières plug-in hybrides avaient une autonomie assez limitée. Avec l’augmentation de cette autonomie, on voit que de plus en plus de clients optent pour nos modèles. Nous proposon aujourd’hui 27 plug-in hybrides avec une autonomie full électrique jusqu’à 70 km (selon WLTP) dans nos modèles compactes et jusqu’à 100 km (toujours selon WLTP) sur nos SUV. En 2021 aussi, nos modèles essence et diesel PHEV joueront un rôle important dans notre offre fleet.

Mercedes-Benz vise une position de leader dans le domaine des motorisations électriques et des logiciels pour véhicules. L’électrification de toute la gamme de modèles est une partie importante du plan stratégique Ambition 2039 et une exigence sur la voie de la neutralité carbone. D’ici 2022, la gamme comprendra huit modèles Mercedes EQ entièrement électriques. Aujourd’hui, nous connaissons déjà la smart EQ, l’EQV et l’EQC. Bientôt, nous présenterons le cousin électrique du GLA, l’EQA. Il est basé sur la nouvelle plateforme MMA “Electric first” développée pour les modèles compacts et de taille moyenne. L’EQB, le grand frère tout électrique de l’EQA, suivra plus tard dans l’année.

La nouvelle génération de véhicules électriques dans les segments luxe/executive est basée sur une architecture spécifiquement développée. La première de cette plateforme, l’EQS, offre aux clients du segment du luxe les avantages maximums d’une architecture entièrement électrique par son espace et son design. Avec une autonomie allant jusqu’à 700 km (selon le WLTP), la EQS répond à cet égard également aux exigences d’une berline progressive du segment de la classe S. La limousine d’affaires électrique EQE sera lancée sur la même plateforme en 2021, avec deux variantes de SUV qui suivront plus tard.


Découvrez la fiscalité 2021 des modèles fleet Mercedes-Benz